Météo France mutualise sa gestion documentaire avec Alfresco

Afin de faire éclater une gestion documentaire très cloisonnée entre les différentes directions de l’institution, Météo France a décidé de se doter d’une plate-forme de travail collaboratif.

Afin de faire éclater une gestion documentaire très cloisonnée entre les différentes directions de l’institution, Météo France a décidé de se doter d’une plate-forme de travail collaboratif. Le groupe a ainsi retenu la solution d’Alfresco afin de mutualiser et de centraliser ses processus documentaires au sein d’un unique référent, et de s’équiper d’une solution unique de gestion et de stockage de ces nombreux documents.

Outre le fait de proposer aux agents de Météo France un contrôle des accès par type de documents, et ce via une interface Web, Alfresco a notamment séduit par ses fonctions d’indexation, de référencement, de recherche (via l’ajout de mots clé) et de téléchargement des documents. Autre avantage mis en avant par l’institution publique : la possibilité de journaliser les versions des documents, un point clé pour Météo France au regard des nombreuses modifications de documents opérées par les agents. En juin dernier, quelque 10 000 documents avaient déjà basculé sur Alfresco.

Atol Conseil et Développements, qui a géré les phases d’intégration, prépare actuellement un outil de workflow pour mettre en place un processus de travail collaboratif. La fonction est actuellement testée auprès d’un nombre limité d’utilisateurs.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close