MongoDB, première certification sur Red Hat

Première certification Linux pour MongoDB. Red Hat a décidé de pousser un peu plus loin les relations qui l’unissent à la base de données NoSQL et à 10Gen, une société new yorkaise qui propose une édition commerciale de la base.

Première certification Linux pour MongoDB. Red Hat a décidé de pousser un peu plus loin les relations qui l’unissent à la base de données NoSQL et à 10Gen, une société new yorkaise qui propose une édition commerciale de la base. L’éditeur Open Source vient en effet d’annoncer la certification de MongoDB pour ses OS RHEL (Red Hat Entreprise Linux) 5 et 6. L’accord porte également sur des bonnes pratiques de déploiement ainsi que des références d’implémentation. Bref un arsenal pour faciliter les déploiements de la base au dessus des piles Red Hat, RHEL , le serveur d’application Jboss, et le Paas du groupe OpenShift. Les deux partenaires avaient déjà scellé un accord en 2011 visant à proposer MongoDB en option dans OpenShift.

Cette alliance donnera naissance à une version packagée de MongoDB pour RHEL. Depuis leur premier accord, Red Hat et à 10gen avaient intensifié leur collaboration sur l’ajustement de la base à l’OS Linux, afin «d’optimiser les performances». Les deux partenaires ont également travaillé à affiner MongoDB au système de fichiers Red Hat Scalable File System (XFS).
A ce jour, Red Hat Entreprise Linux est le seul OS sur lequel est certifié MongoDB.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close