Vaste contrebande de données personnelles en Inde

Selon le Sunday Times, deux employés corrompus de centres d’appels indiens chercheraient à revendre les données personnelles de plus de 500 000 britanniques à des criminels et à des entreprises de marketing.

Selon le Sunday Times, deux employés corrompus de centres d’appels indiens chercheraient à revendre les données personnelles de plus de 500 000 britanniques à des criminels et à des entreprises de marketing. Piégés par des journalistes se faisant passer pour des acheteurs potentiels, les deux employés ont affirmé disposer de 45 bases de données incluant noms, adresses, numéros de téléphone, détails de cartes de crédits - jusqu'au code de vérification figurant habituellement au dos de celles-ci. La plupart des personnes concernées seraient clientes des banques HSBC et NatWest, mais aussi Barclays, Halifax, ou encore Lloyds. Les données n’auraient pas encore été vendues et seraient particulièrement fraiches : elles auraient été collectées mi-mars. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close