WebMethods.io : un symbole de la transformation en cours de Software AG

Le nouveau CEO de Software AG met en place son programme Helix et avance méticuleusement ses pions vers le cloud et la transformation de la société. L’iPaas webMethods.io est l’une des pierres de l’édifice.

Comme une illustration du nouveau Software AG. Le spécialiste du middleware a officiellement donné une très forte coloration cloud à ses capacités historiques d’intégration de systèmes et d’applications. Pourquoi ? La présentation de son premier véritable iPaas : webMethods.io.

Pour Software AG, il s’agit là d’une étape clé dans son évolution, tant le groupe a dû batailler pour transformer son modèle et ses technologies afin de se tourner vers ce modèle de consommation. Mais, pour Sanjay Brahmawar, le nouveau CEO, qui a succédé à Karl-Heinz Streibich après 14 années passées aux commandes de l’éditeur allemand, cette annonce marque la mise en route de son vaste programme de transformation de la société, Helix. Un nouveau Software AG, en somme, qui doit désormais avancer avec une nouvelle identité et une nouvelle baseline  (« Freedom as a Service » - illustrant la liberté de choisir le bon outillage) et logiquement avec une stratégie de conquête du marché remodelée.

Mais comme le montre le nom de baptême de cet iPaas, pas question de faire table rase de 50 années passées sur le marché de l’intégration. Software AG compte capitaliser sur ses forces en place et en ce sens, WebMethods, héritage du groupe, formera aussi la marque de la plateforme d’intégration pour le cloud.

Composante du Software AG Cloud, WebMethods.io se base en fait sur le rachat de la société Build.io, qui développait justement un iPaas avec une approche Low Code. WebMethods.io fusionne donc les fonctions de WebMethods et celles de Build.io dans une plateforme commune, multi-fonctions et multi-cloud, à destination aussi bien des développeurs que des utilisateurs métiers.

Avec la plateforme pour l’IoT Cumulocity,  Apama pour le streaming et l’analytique, Aris et Alphabet, pour les processus et les actifs IT, cet iPaas forme une des fondations de la stratégie produit de Software qui souhaite se positionner comme le référent pour tout intégrer, que ce soit des applications, des plateformes cloud, des terminaux ou encore des données. L’éditeur souhaite d’ailleurs « ré-imaginer l’intégration », selon les propos de son nouveau CEO. Webmethods.io donne accès à cet ensemble en embarquant quelques 300 connecteurs, en supportant une grande quantité de formats d’échange et de protocoles de connectivité (y compris l’EDI) et de formats d’API (REST, SOAP, OData, JSON, GraphSQL, par exemple).

Comme Build.io, Webmethods.io s’adosse à une architecture de micro-services, qui permet de dimensionner chacun de ses composants en fonction des besoins, assure d’ailleurs David Overos, directeur du marketing produit chez Software AG.

 « Nous avons plus que jamais besoin du middleware », lance à son tour Stephen Sigg, le Chief Product Officer de la société, mais il faut davantage de consolidation, admet-il. L’iPaas en est une illustration. « Si l’ESB, les échanges B2B, et l’ETL sont encore là », aujourd’hui le portefeuille de Software AG se compose d’un iPaas, d’outils de gestion d’API, d’outils pour l’analytique et le temps réel, d’une plateforme IoT, liste-t-il.

Helix : un plan de transformation pour révéler l’ADN de Software AG

Cet iPaas s’inscrit logiquement dans une stratégie produit plus globale, qui constitue une fondation de l’ambitieux programme souhaité par le nouveau CEO. Ce programme de transformation a un nom : Helix.
Software AG entend y investir 50 millions d’euros, dont entre 20 et 30 millions seront de vrais investissements. Le reste portera sur une ré-allocation des ressources, vers des solutions jugées désormais non stratégiques (« non core ») et vers d’autres plus stratégiques (« Core »), explique Sanjay Brahmawar.

Mais cela ne veut pas dire que Software AG stoppera une seule de ses lignes de produits, assure-t-il. Néanmoins, pour certains, (on ne sait pas lesquels), la R&D et les ventes seront suspendues. Toutefois, « nous n’allons pas abandonner les clients, le support sera toujours présent », lance-t-il encore. Par exemple, Adabas & Natural, les deux produits historiques de la société, sont encore largement utilisés et supportés au-delà de 2050.

Adabas & Natural ne boiront pas la tasse

Ce plan Helix, qui court sur plusieurs années,  doit surtout recentrer Software AG alors que le groupe voit sa croissance stagner. Si Sanjay Brahmawar vante la solidité financière de la société, il admet également que les résultats ne sont pas proportionnels au potentiel de Software AG et de son portefeuille de produits.

« Le logiciel n’est une industrie où l’absence de croissance est saine. Nous n’en connaissons pas sur les marchés en croissance », précise-t-il. Il indique ainsi sa ferme intention d’éviter la dispersion, tant en terme de segments visés que de produits. L’idée est resserrer le positionnement de Software AG sur des segments en croissance, d’y porter les bons produits, avec la bonne organisation en interne. Un Software AG plus discipliné en somme, alors qu’il juge le portefeuille de solutions de la société trop étendu et en silo. Intégration, IoT et Analytique et la transformation digitale sont les domaines où Software AG doit s’imposer, selon lui.

Des régions seront également ciblées, comme l’Amérique du Nord, l’Allemagne, le Royaume-Uni, la France, la Chine et le Japon. Il s’agit de mettre en place un modèle opérationnel qui associe géographie et produits. « Quelque chose que nous n’avons pas », lance encore le CEO. « L’exécution sur le marché doit être meilleure. »

Logiquement, le cloud est le modèle privilégié. Helix doit notamment permettre de faciliter le passage à un modèle bâti sur la souscription, car « cela apporte plus de flexibilité au client », souligne le CEO. Mais aussi parce qu’il assure des revenus récurrents à Software AG. Récurrents et donc plus prévisibles. « Cette bascule est très important pour les performances », constate Sanjay Brahmawar.

Pour approfondir sur PaaS

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close