Résultats records pour Intel en 2011

Intel a publié des résultats records pour son année fiscale 2011, malgré une fin d'année obscurcie par la pénurie de disques durs liée aux inondations en Thaïlande.

Intel a publié des résultats records pour son année fiscale 2011, malgré une fin d'année obscurcie par la pénurie de disques durs liée aux inondations en Thaïlande. Le fondeur a réalisé un chiffre d'affaires de 54 Md$ et un bénéfice net de 12,9 Md$ pour l'ensemble de l'année, des résultats qualifiés "d'exceptionnels" par Paul Otellini, le CEO de la firme. Les ventes de la firme ont ainsi progressé de près de 10 Md$ en un an.

Après avoir averti que son CA serait inférieur à ses prévisions au quatrième trimestre, Intel a finalement réussi à engranger un revenu dans la fourchette haute de sa prévision révisée, à 13,9 Md$ (Intel avait annoncé un CA entre 13,4 et 14 Md$).

Notons que l'année 2012 sera marquée pour le fondeur par le lancement au premier semestre  d'une nouvelle plateforme serveur (Romley), associée à une nouvelle génération de puces Xeon E5 (basées sur l'architecture Sandy Bridge). Intel renouvellera aussi ses gammes de puces desktop et mobile en s'appuyant sur son architecture Ivy Bridge, en principe dans le courant du premier trimestre ou au tout début du second trimestre. De quoi alimenter un nouveau cycle de renouvellement de systèmes. Reste que les défis ne manqueront pas pour la firme, avec notamment la montée en puissance des systèmes à base de puces ARM sur les marchés des PC portables et des serveurs, deux marchés aujourd'hui largement dominés par Intel. Et sans oublier les surprises que pourrait réserver l'éternel concurrent de la firme, AMD, qui après une année 2011 délicate devrait lui aussi largement renouveler ses offres en 2012.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close