Intel et AMD subissent le recul des PC

Les CA d'Intel et d'AMD subissent la baisse des ventes de PC au second trimestre 2015. Un marché qui chute de 9,5%.

Sans trop de surprise, la baisse continue du marché des PC dans le monde a contribué à dégrader  les états financiers d'Intel et d'AMD au second trimestre 2015. Les deux ténors du processeurs ont chacun publié des chiffres d'affaires en retrait avec toutefois une situation plus encourageante pour  Intel.
Le firme de Santa Clara est en effet parvenu à limiter l'impact de la chute des ventes de PC par un accroissement de ses ventes sur le marché des serveurs,  des datacenters, des composants et des puces pour le très tendance segment de l'Internet des objets. Alors que les activités Client Computing Group ont baissé de 14% (7,5 Md$) en un an, celles réunies sous la bannière Data Center Group progressent de 10% (3,9 Md$) et celles dédié à l'IoT de 4% (559 M$) en un an.

Globalement, le CA total recule de 5% à 13,2 Md$ pour un bénéfice net également en retrait (-3%, à 2,7 Md$). Logiquement, Intel attend un rebond de ses activités avec la commercialisation de sa puce Skylake et aussi avec l'arrivée de Windows 10 sur le marché - et d'un cycle de renouvellement de PC donc.

De son côté, AMD continue lui aussi de subir la chute des ventes de PC - surtout auprès du grand public. Au second trimestre, le CA du groupe dégringole de 35% en un an pour descendre à 942 M$. AMD n'est également pas parvenu à redresser ses pertes sur les trois mois avec une perte net de 181 M$ contre 180M$ au premier trimestre. En revanche, il y a un an, cette perte n'était que de 36 M$. Les ventes de la ligne Computing and Graphics reculent de 54 % en un an. Les ventes auprès des entreprises, sur le segment des serveurs, reculent de 8%.

Les ventes de PC en recul de 9,5% dans le monde

Il faut noter qu'au second trimestre 2015, les ventes de PC dans le monde ont atteint une nouveau record de baisse. Entrainant avec lui les écosystèmes qui en dépendent. Selon le dernier comptage Gartner, les ventes ont chuté de 9,5% en un an pour atteindre 68,4 millions d'unités écoulées. Dans la zone EMEA, la recul atteint même 15,7% en un an. Pour Gartner, cette nouvelle baisse du marché est la plus forte enregistrée depuis le troisième trimestre 2013 dans le monde. En 2015, le cabinet prévoit une baisse de 4,4 % des ventes de PC dans le monde.

Pourtant, le cabinet d'analyste y voit plutôt des aléas conjoncturels forts, mais temporaires, qui ne modifient pas la structure du marché. Selon lui, le marché devrait lentement repartir à la croissance en 2016.
Au second trimestre, la hausse des prix provoquée par la hausse du dollar est une des raisons du recul des ventes, explique Gartner. Autre raison évoquée, l'absence de cycle renouvellement sur la période - alors que l'année dernière, la fin du support de XP avait contribué à dynamiser le marché - , et bien sûr l'arrivée prochaine de Windows 10 qui influe sur les inventaires.

Pour approfondir sur PC, portables et périphériques

- ANNONCES GOOGLE

Close