Dell va distribuer les outils de RES Software

Dell va proposer les outils de gestion environnements utilisateurs de RES Software dans le cadre de ses offres de virtualisation du poste de travail, ce que le constructeur intègre à sa stratégie dite de «Next Generation End User Computing ». Dell les proposera dans le cadre du conseil avant-vente et ses consultants seront formés à leur implémentation.

Dans un communiqué, Alain Lafanechère, directeur Infrastructure Consulting Services de Dell France, explique qu’intégrer «la technologie de RES Software nous permet d’offrir un service de gestion des environnements de travail agile et évolutifs ». Et d’ajouter que «la gestion des espaces de travail devient un enjeu crucial pour l’entreprise dans un contexte de forte mobilité ».

Pour mémoire, le poste de travail virtualisé apparaît surtout comme un poste de travail banalisé : à chaque ouverture de session, l’utilisateur peut être amené à devoir reconfigurer les préférences de ses applications, redéfinir ses imprimantes en fonction de l’endroit et du terminal à partir duquel il accède à son poste de travail virtuel, réinjecter ses favoris dans son navigateur Web, reprendre sa signature de messagerie électronique, re-personnaliser le dictionnaire du correcteur orthographique, etc. Bref, tout recommencer pour retrouver un environnement de travail familier. La gestion de l’environnement utilisateur (UPM) vise à corriger cela. 

Cet accord vient confirmer l’importance croissante que les entreprises accordent à l’UPM dans leurs projets de virtualisation des postes de travail. Mi-octobre, Philippe Pech, directeur France RES Software, nous expliquait ainsi que «tout ce qui est scripts, règles de groupes, gestion des profils, etc. coûte cher à créer et à maintenir dans le temps et bride la réactivité des entreprises. Beaucoup ont donc cherché à remettre tout cela à plat et à intégrer la gestion des environnements utilisateurs à leur infrastructure ».

Pas étonnant, donc, que l’UPM s’impose parmi les briques de base d’une infrastructure de postes de travail virtualisés quitte à devenir, selon l’analyse de certains, une «commodité», sous la pression notamment de Citrix et de VMware qui ont étendu leurs offres pour «offrir un éventail de capacités que la plupart des clients recherchent », nous expliquait, fin juin, Mark Templeton, Pdg de Citrix.

En complément sur LeMagIT :

- La virtualisation de l’environnement utilisateur gagne en reconnaissance

- Philippe Pech, RES Software : «la demande pour la gestion des environnements utilisateurs est bien réelle.»

- La gestion des profils utilisateurs devient une commodité

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close