Quanta intente un procès à AMD pour des puces défectueuses

Selon Bloomberg, le fabricant en OEM taïwanais Quanta a intenté un procès en Californie contre AMD pour un défaut de fabrication de ses puces.

Selon Bloomberg, le fabricant en OEM taïwanais Quanta a intenté un procès en Californie contre AMD pour un défaut de fabrication de ses puces. L’assembleur affirme en effet que les puces fournies par la filiale d’AMD, ATI (en charge des processeurs et cartes graphiques) pour la fabrication des portables NEC par Quanta ne supportait pas la chaleur excessive. Ils auraient donc généré de nombreuses pannes et une perte de revenus conséquente pour la société taïwanaise. Ce que réfute officiellement AMD par la voix de son porte-parole américain, Michael Silverman : « AMD estime que ces accusations n’ont aucun fondement. La société n’est au courant d’aucun autre problème avec ces puces, qu’AMD ne commercialise plus du tout. » Il prend même la peine de préciser que Quanta aurait reconnu auprès d’AMD s’être servi de ces puces dans d’autres ordinateurs sans soucis particuliers. L’art de tout nier en bloc.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close