AMD injecte du sang neuf dans ses puces graphiques et dans son board

Tout à sa stratégie de croissance sur le marché des CPU / GPU, AMD annonce le recrutement de John Gustafson, un ancien cadre d’Intel qui prendra en charge la feuille de route technologique des Radeon et FirePro. Le groupe annonce également la nomination de Jack Harding à son board.

AMD veut accélérer son implantation sur le marché des serveurs et sur celui des CPU / GPU et poursuit, en ce sens, ses recrutements à vitesse grand V. Un mois à peine après avoir recruté Jim Keller, le concepteur des puces A4 et A5 d’Apple, AMD annonce cette fois le recrutement d’un autre spécialiste de l’ingénierie des processeurs : John Gustafson, un ancien chercheur de chez Intel, en charge des eXtreme Technologies Labs qui a notamment travaillé sur des projets autour de l’efficacité énergétique, de la mémoire et du stockage. On lui doit notamment la loi Gustafson qui prône l’usage du développement parallèle.

Ce vétéran du secteur, 35 ans d’expérience, vient ainsi piloter la feuille de route des puces graphiques d’AMD, au poste de senior fellow and chief product architect. Un feuille de route des technologies Radeon et FirePro que le groupe souhaite «agressive», indique dans un communiqué, notamment sur les segments de la virtualisation et des plates-formes de jeux. John Gustafson remplace Eric Demers, parti en mai dernier chez Qualcomm.

Le groupe a lancé les versions S 7000 et S 9000 de sa gamme FirePro fin août, qu’AMD positionne pour le VDI ainsi que pour le déploiement de stations graphiques dans un environnement de data centers.

Ce recrutement d’un spécialiste du parallélisme s’inscrit ainsi dans la stratégie de conquête d’AMD sur les terrains des serveurs et dans le calcul intensif. Là où NVidia, par exemple, est fortement positionné. A l’occasion de sa conférence AMD Fusion Developer Summit (AFDS), le groupe avait officialisé la création de la HSA (Heterogeneous System Architecture) Foundation dont l’objectif est de définir un standard, à la fois hardware et de développement autour du calcul intensif (mêlant GPU / CPU).

Nomination au board

Mais ce n’est pas tout. Car AMD a également annoncé la nomination de Jack Harding à son conseil d’administration. Jack Harding est un autre de l’industrie des composants. Il dirige notamment la société eSilicon, spécialisée dans la conception et la fabrication de semi-conducteurs «fabless» - tout comme AMD depuis son désengagement de GlobalFoundries. Il apportera ainsi à AMD son expérience en matière de commercialisation et de mise sur le marché de SoC et de circuits iintégrés, indique AMD dans un communiqué. Il rejoint ainsi les 10 autres membres du Board d’AMD dont Rory Read, le Pdg nommé il y a un en provenance de Lenovo et Bruce L. Claflin, président du Conseil d’Administration.

Depuis sa nomination, Rory Read s’est également entouré de Mark PaperMaster, un ex cadre d’IBM et de Cisco, pour diriger la R&D de l'activité x86 et serveur d’AMD.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close