e-Santé : 56 362 Français disposent d’un DMP

En 2011, le DMP (Dossier médical personnalisé), considéré comme l’un des plus gros chantier du gouvernement en matière de e-santé - et un projet au long court qui tarde à s’installer, aura passé quelques tests avec succès.

En 2011, le DMP (Dossier médical personnalisé), considéré comme l’un des plus gros chantier du gouvernement en matière de e-santé - et un projet au long court qui tarde à s’installer, aura passé quelques tests avec succès. Selon les chiffres de l’agence des systèmes d’information partagés de santé (Asip santé), la France compterait 56 362 DMP depuis la mise en production du projet il y a un an. Un pointage réalisé sur le site gouvernement.fr fait quant à lui état d’un chiffre de 55 000 dossiers créés.

Les régions pilotes restent encore moteurs en terme d’adoption, révèle ce dernier site, avec respectivement 13 000 DPM enregistrés en Alsace, 12 200  en Picardie, 10 000  en Aquitaine et 5 800 en Franche Comté (pointage réalisé fin novembre 2011). Ces régions font également état d’une progression du DMP chez les professionnels de la santé. A ce jour, 30 établissements et 500 professionnels utilisent le dossier médical personnalisé.

Toutefois, comme l’indique le site ticsante.com le poids de ces régions pilotes tend à diminuer et elles ne comptent plus que 80,7% du total des dossiers créés (en baisse de 6,6 points depuis le 25 septembre). La région Rhônes-Alpes totalisent 3 864 DMP créés suivent les régions Pays de la Loire, Champagne-Ardenne et Centre proche du millier de dossiers.

Egalement sur LeMagIT.fr :
Le DMP pourrait trouver refuge sur une clé USB

Ultimatum : le DMP doit sortir de réanimation le 10 décembre


Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close