Altran prévoit d’étendre sa présence en Inde

La SSII française Altran cherche à recruter 1700 personnes en Inde pour travailler sur les projets de clients multinationaux, dans les domaines des sciences de la vie et de l’aérospatiale.

La SSII française Altran cherche à recruter 1700 personnes en Inde pour travailler sur les projets de clients multinationaux, dans les domaines des sciences de la vie et de l’aérospatiale. Elle n’emploie pour l’heure qu’environ 300 personnes dans le sous-continent.

Dans un entretien accordé à nos confrères du Financial Times, Philippe Salle, Pdg d’Altran, indique que «beaucoup de nos clients expriment un désir croissant de baser en Inde une part plus importante de leurs développements internationaux ». Et d’indiquer son objectif de renforcer d’au moins 100 M€ le montant du chiffre d’affaires généré par ses activités en Inde. En mars 2010, Frédéric Grard, directeur général adjoint d’Altran, évoquait notamment travailler en Inde pour Renault, Areva, ou encore Alstom. Actuellement, Altran cherche à recruter des ingénieurs logiciel spécialistes de l’aérospatiale et des débutants pour ses installations à Bangalore et New Delhi.

Philippe Salle indique également chercher à étendre sa présence en Chine, en y faisant passer ses effectifs d’une centaine d’ingénieurs actuellement,  à «500 à 1000» à l’horizon 2016. Échéance à laquelle ses effectifs en Inde devraient se porter à 2000 personnes. 

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close