Nokia Siemens Networks annonce la suppression de 17 000 postes

Nokia Siemens Networks, une co-entreprise spécialisée dans les équipements réseau scellée entre Nokia et Siemens, a annoncé un vaste plan de licenciements qui prévoit la suppression de quelque 17 000 postes dans le monde, d'ici à 2103. Ce plan vise notamment à réaligner le groupe sur des activités liées uniquement la mobilité. Cette vague de licenciement devrait engendrer une économie de coûts de l'ordre de 1,3 milliard de dollars, a indiqué l'entreprise germano-finlandaise (qui comptait un effectif total de 74 000 employés au 1er novembre).

Nokia Siemens Networks, une co-entreprise spécialisée dans les équipements réseau scellée entre Nokia et Siemens, a annoncé un vaste plan de licenciements qui prévoit la suppression de quelque 17 000 postes dans le monde, d'ici à 2103. Ce plan vise notamment à réaligner le groupe sur des activités liées uniquement la mobilité. Cette vague de licenciement devrait engendrer une économie de coûts de l'ordre de 1,3 milliard de dollars, a indiqué l'entreprise germano-finlandaise (qui comptait un effectif total de 74 000 employés au 1er novembre). Nokia Siemens n'a pas précisé quels postes allaient être impactés ni les régions touchées par la restructuration.
Dans un communiqué, Rajeev Suri, le CEO Nokia Siemens Networks, a qualifié cette suppression de "regrettable mais nécessaire".

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close