Nokia Siemens Networks cède son activité télécommunications fixes à Adtran

En pleine restructuration, Nokia Siemens Networks, la co-entreprise entre Nokia et Siemens spécialisée dans les équipements réseau, vient d'annonver la vente de ses activités de télécommunications fixes à haut débit au fournisseur britannique d'équipements réseaux Adtran.

En pleine restructuration, Nokia Siemens Networks, la co-entreprise entre Nokia et Siemens spécialisée dans les équipements réseau, vient d'annonver la vente de ses activités de télécommunications fixes à haut débit au fournisseur britannique d'équipements réseaux Adtran. 400 salariés Nokia Siemens Networks devraient être transférés chez ce dernier. L'opération devrait être finalisée d'ici le mois d'avril 2012. En octobre, l'américain DragonWave avait aussi évoqué l'acquisition des activités de transport hyperfréquence de Nokia Siemens Networks sans que les détails de l’opération ne soient dévoilés.

La cession s'effectue alors que Nokia Siemens Networks a annoncé, fin novembre, un vaste plan de licenciements concernant la suppression de quelque 17 000 postes dans le monde d'ici à 2013. Ce plan vise notamment à réaligner le groupe sur des activités liées uniquement la mobilité. Et il y a urgence. Noyé sous les pertes (367 M€ de pertes opérationnelles sur les 9 premiers mois de l'année, contre 687 M€ sur la même période en 2010), NSN s'est vu confirmer par ses actionnaires, le finlandais Nokia et l'Allemand Siemens, qu'ils ne lui apporteraient plus de soutien financier additionnel. Il est donc urgent pour NSN de renouer avec l'équilibre sous peine de se diriger à terme vers la faillite.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close