Le Munci et CICF Informatique s'allient contre "l'hégémonie" de Syntec

"Mieux s’opposer à l’hégémonie grandissante du Syntec.

"Mieux s’opposer à l’hégémonie grandissante du Syntec." C'est un des objectifs visés - et avoués - du Munci (Mouvement pour une union nationale et collégiale des informaticiens) et du syndicat CICF Informatique (qui regroupent indépendants et TPE) qui ont décidé de nouer un partenariat ce 26 octobre. Une union partie de plusieurs constats, note le Munci sur son site, évoquant tour à tour "l'échec du rassemblement de masse espéré à l'origine, la grande difficulté à mobiliser des membres actif", ou encore une "situation défavorable aux freelance/TPE en France", notamment. Cette alliance vise ainsi à donner davantage de visibilité aux TPE et entrepreneurs indépendants de l'informatique, aujourd'hui happés par un Syntec tourné davantage vers les grandes SSII et les grands éditeurs.

Cela se traduit concrètement par une "présence renforcée du CICF sur le site du Munci" qui aiguillera les adhérents vers une des branches, en fonction de son statut. Enfin les membres du Munci bénéficieront d'une remise de 50% sur l'adhésion à CICF Informatique.

Les synergies seront ainsi multiples, explique le Munci : favoriser l'adhésion des indépendants et des TPE (qui représentent 20% des 2000 membres du Munci - chiffres fin 2010) à CICF Informatique "pour mieux assurer leur représentativité", et "mutualiser des actions et des expertises sur des dossiers, des objectifs et des intérêts communs". Le Munci affirme également renforcer son partenariat passé avec le syndicat Specis, noué initialement en octobre 2008.

Ensemble, le Munci et CICF Informatique souhaitent mener des actions auprès du médiateur national de la sous-traitance et auprès des pouvoirs publics en faveur des TPE et PME, et parlent de mettre en place  "un observatoire professionnel et économique des TPE/PME du numérique". La création d'un GIE ou d'une place de marché commune y est également envisagée.

Enfin, le Munci fait "quasiment" table rase de son offre de services, qui sera "réservée uniquement aux adhérents CICF Informatique et UNSA". L'association compte se récentrer sur ses "fondamentaux historiques" (lobbying, études et diffusion d'informations), comme il l'indique également sur son site.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close