Résultats : Yahoo en chute licencie encore

Nouvelle déconvenue pour Yahoo qui présente des résultats en fort retrait pour son premier trimestre fiscal, avec un bénéfice net de 118 millions de dollars (- 78%) sur un CA en recul de 13% à 1,58 milliard de dollars.

Nouvelle déconvenue pour Yahoo qui présente des résultats en fort retrait pour son premier trimestre fiscal, avec un bénéfice net de 118 millions de dollars (- 78%) sur un CA en recul de 13% à 1,58 milliard de dollars.

Un résultat en trompe l’œil puisque le 1er trimestre 2008 avait vu le groupe récupérer 401 millions de bénéfices de sa participation dans le le site chinois Alibaba et justifie le recul de son activité par la cession de Kelkoo, son comparateur de prix d’origine française.

Reste que pour la troisième fois en un an les salariés font les frais de la désagrégation financière du portail Internet qui prévoit 675 nouveaux licenciements, soit 5% de ses effectifs restants.

Comme toujours aux Etats-Unis, la mesure s’applique immédiatement et les départs devraient intervenir sous deux semaines. Selon la direction du groupe, les suppressions de postes concerneraient en priorité les chefs de produits et les ingénieurs.

Yahoo s’était déjà séparé de 1 000 salariés en janvier 2008, puis de 1 500 en octobre 2008. De nouveaux départs d’envergure donc qui sonnent comme un signe de prochaines décisions stratégiques fortes de la part de Carol Bartz, au commande de Yahoo depuis quelques mois maintenant. De fait, depuis quelques jours circulent des informations sur des contacts récurrents avec Microsoft, prétendant éconduit en 2008 mais qui se dit toujours intéressé par un partenariat important, notamment autour des outils de recherche en ligne.

En savoir plus : Le feuilleton Yahoo, star d’Internet en manque de stratégie

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close