L'Icann ouvre en grand les suffixes Internet

L'Icann a ratifié son nouveau programme d'extensions pour noms de domaines, destiné à pousser dans ses derniers retranchements la personnalisation des adresses Web. Il sera réservé aux seules entreprises et accompagné de droits de 185 000 dollars.

L'Icann (Internet Corporation for Assigned Names and Numbers), l'organisation en charge de la gestion des suffixes sur Internet, vient de valider son nouveau programme de création d'extensions pour les sites Web, après plusieurs années de travaux et de débats internes. Avec ce programme, les entreprises auront la possibilité de choisir comme suffixe un nom de marque, et ne de plus se limiter aux sempiternels .fr ou .com qui ont contribué à façonner le paysage Internet depuis plus de 20 ans.

Ce programme aujourd'hui ratifié vient également gommer la classification originale du Web, opérée par les suffixes régionaux (comme le .fr, ou le .co.ok), ou encore thématiques (comme le .info). Au total, l'Icann avait, à ce jour, ratifié 22 suffixes. A travers cette politique, les entreprises pourront alors placer le nom de leur marque (ou l'une d'entre elles), en remplacement des suffixes traditionnels, afin d'un peu plus personnaliser leur adresse Web.

L'Icann entend réserver ce programme aux entreprises, qui devront alors déposer des dossiers et remplir des critères et des règles précises, confirme l'organisation. Des droits de dépôt de candidatures, de l'ordre de 185 000 dollars, seront également perçus. Ceci, notamment pour des raisons de sécurité et éviter toute opération de cyber-squatting.

Les premiers dossiers seront reçus dès janvier prochain, avec une validation pour la fin 2012 et le début 2013.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close