Une Icann nécessaire (ou pas) / Tablettes : des distributeurs prudents …

L'Icann est-elle toujours nécessaire ? (Guardian)Internet a-t-il toujours besoin de l'Icann, s'interrogent nos confrères.

L'Icann est-elle toujours nécessaire ? (Guardian)
Internet a-t-il toujours besoin de l'Icann, s'interrogent nos confrères. En ouvrant en grand les dénominations des suffixes régionaux, pour l'heure aux entreprises, l'organisation en charge de la gestion de ces mêmes suffixes se serait-elle tirer une balle dans le pied ? Quels intérêts et à qui cela profit-il ? Nos confrères tentent de faire la lumière.

La multiplication des tablettes (Les Echos)
La multiplication des tablettes tactiles imposent aux distributeurs comme la Fnac de devenir très sélectif et d'opérer des choix méticuleux pour habiller leur rayon pour la rentrée. Prudents, il s'attendent surtout à un écrémage du marché, plombé par une offre trop abondante.

Cloud : les ténors de IT pas assez innovants (Techworld)
HP, IBM et Oracle ont beau montré leur force de frappe dans le Cloud, ils souffrent pour l'heure d'un manque d'innovation certains, explique un analyste du 451 Group. Comme paralysés. Et ce manque d'outils, camouflé derrière des discours de consultants, ne servent pas les entreprises, qui du coup se retrouvent parfois sans vraies réponses.

VMware : blanchiment Open Source (The Register)
On se rappelle du Greenwsashing, qui consistait à s'acheter une attitude GreenIT. Mais connaissez-vous le blanchiment Open Source ? Matt Asay revient chez nos confrères sur la politique, de plus en plus ouverte de VMware, pourtant initialement l'un des éditeur qui ne jurait que par le modèle propriétaire. La raison : les développeurs qui sont par essence attirés par le modèle ouvert et qui aujourd'hui sont séduits par l'ouverture et la standardisation. Le Paas de VMware et le rachat de SpringSource ont définitivement positionné l'éditeur en face de Red Hat.

Hackers : gangs of Internet (New York Times)
Sommes-nous en train d'assister à une guerre des gangs entre hackers ? C'est la question que l'on pourrait se poser après la lecture de cet article, qui nous conte la rivalité de deux groupes de hackers. D'un côté A-Team, de l'autre les LulzSec. Le premier utilisant toutes les ruses du hack pour dévoiler les identités du second, et servir les autorités locales.

Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

- ANNONCES GOOGLE

Close