Sopra : Pierre-André Martel (Caravelle) démissionne du conseil d’administration

Démission surprise au sein du Conseil d’Administration de la Sopra, nous apprend l’AFP, confirmant les informations du site Wansquare.

Démission surprise au sein du Conseil d’Administration de la Sopra, nous apprend l’AFP, confirmant les informations du site Wansquare. A un mois de la cotation de Axway, la division édition logicielle de la SSII, Pierre-André Martel, patron et fondateur du fonds Caravelle, 2e actionnaire du groupe (avec 17 % du capital de la société) a remis sa démission.

La cotation en bourse d’Axway, après avoir été interrompue suite à un désaccord entre actionnaires, avait finalement repris, non sans quelques concessions de la part de l’actionnaire majoritaire Sopra GMT. A l’époque, nous indiquions que le blocage résidait dans un régime "d'agréments fiscaux" (en clair une franchise d'impôts), en contrepartie desquels Bercy avait demandé aux actionnaires de référence de souscrire des engagements de conservation des titres de Sopra Group et de la nouvelle société Axway pour une durée de 3 ans. Le fonds Caravelle s’était alors opposé à l’arrangement, faisant capoter le projet. Un bref conflit opposant les fondateurs de la société (Pierre Pasquier et François Odin, représentés via la société Sopra GMT, premier actionnaire de Sopra Group) et Caravelle, société d'investissements contrôlée par Pierre-André Martel (148ème fortune de France, avec un patrimoine estimé à 250 M€), avait alors éclaté, chacune des deux structures se renforçant dans le capital de Sopra pour montrer ses muscles. Un accord avait finalement été trouvé.

Sopra n’a pas souhaité faire de commentaires.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close