Résultats SSII : Sopra progresse, Logica stagne mais dit merci à la France

Alors que Sopra tire son épingle du jeu en 2010, avec une progression de presque 7% de son CA qui fait exploser les objectifs, le britannique Logica stagne, freiné par une décroissance de ses activités de conseil. La France demeure aujourd’hui la première source de revenus du groupe.

Un cru 2010 positif pour Sopra et Logica. Les SSII ont toutes deux terminé leur exercice sur un bilan positif, avec un avantage à Sopra en terme de croissance du CA. Sur la période, la SSII hexagonale a réalisé un chiffre d’affaires de 1,16 milliard d’euros, en hausse de 6,9%, pour un bénéfice net de quelque 74,8 millions d’euros, en progression de 175% en un an. De bons résultats qui dépassent les objectifs rappelle la SSII dans un communiqué.

Le groupe, porté par une croissance de 10% du CA au quatrième trimestre, a notamment affiché une belle progression de ses activités de Conseil et d’Intégration de Systèmes & Solutions (CISS) qui enregistrent un chiffre d’affaires de 961,5 millions d’euros (+ 5,1%), dont 768,1 millions ont été réalisés en France. Les activités hexagonales ont progressé de 6% sur l’exercice avec un CA total de 786,1 millions d’euros, pour un bénéfice net de 42,2 millions. La filiale Axway profite également au groupe en affichant une progression de 14,4% de son CA à 208,4 millions d’euros pour un bénéfice de 26,6 millions d’euros. Sopra rappelle également que le projet de cotation de sa filiale Axway se poursuit et “sera soumise, sous réserve de l'absence de conditions défavorables, au vote des actionnaires au deuxième trimestre 2011 […].”

Logica stage mais reste fort en France

Moins impressionnante, Logica ne s’est contenté que de 1% de croissance de son CA sur son exercice 2010, à 3,7 milliards de livres sterling (4.4 milliards d’euros). Stagnation également pour le résultat d’exploitation qui, à 272 millions de livres, reste identique à celui de 2009. Les activités d’outsourcing, avec un CA de 1,6 milliard de livres (+10%), ont tiré la croissance du groupe et représentent 43% du CA total. Les activités “Consulting and Professional Services” ont en revanche décru de 5% à presque 2,1 milliards et comptent pour 57% du CA total.

Mais le plus frappant est la croissance de + 7% des activités de Logica en France. Avec un CA de 810 millions de livres, l’Hexagone est désormais le territoire qui contribue le plus au chiffre d'affaires du groupe (devant la zone Europe du Nord et central et le Royaume-Uni). Dans un communiqué, Jean-Marc Lazzari, président de Logica France, attribue ces bonnes performances de la France à “une nette amélioration dans le secteur des services financiers (avec, par exemple un contrat signé avec La Banque Postale) et dans les secteurs Transport, Distribution, Industrie […]” ainsi qu’ à une forte croissance (+19%) dans le secteur public, citant le contrat avec la Direction Générale des Finances Publiques -  conclu en novembre dernier.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close