Cloud public : Iron Mountain jette l'éponge

Deux ans seulement après son ouverture, Iron Mountain a décidé de fermer son Cloud public voué au stockage, relève le cabinet d'étude Gartner.

Deux ans seulement après son ouverture, Iron Mountain a décidé de fermer son Cloud public voué au stockage, relève le cabinet d'étude Gartner. Ce Cloud offrait un service d'archivage (Virtual File Store) ainsi que des API permettant aux éditeurs tiers d'exploiter l'infrastructure.

Iron Mountain n'accepte plus de nouveaux clients depuis début avril et va aider les clients actuels de Virtual File Store à migrer chez un autre prestataire ou à rapatrier leurs données.

C'est le troisième fournisseur d'infrastructures dans les nuages (Iaas) à jeter l'éponge après Vaultscape et EMC, qui a fermé Atmos Online en juillet dernier (officiellement parce que le service concurrençait les services basés sur Atmos de partenaires opérateurs tels AT&T Synaptic). Tous trois étaient spécialisés dans le stockage en Cloud. Selon Gartner, il ne subsiste plus que deux acteurs spécialisés uniquement sur ce service, sans offre complémentaire en matière de calcul : Nirvanix et Zetta. Le premier a déjà offert aux clients de Virtual File Store de reprendre leurs données. Notons qu'en France, Orange opère un service de backup en ligne basé sur une infrastructure EMC Atmos.




Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close