Affaire Mark Hurd : la lettre de dénonciation de Jodie Fisher bientôt publique ?

Adeptes de la lecture du rapport Kenneth Starr, restez connectés ! Un juge du Delaware a demandé à HP de dévoiler sous dix jours l'essentiel de la lettre de huit pages contenant les accusations de harcèlement sexuel contre Mark Hurd, affaire qui avait conduit au départ du Pdg du premier groupe mondial d'informatique englué dans de sordides histoires de frais indus au profit d'une consultante avec laquelle il entretenait des rapports étroits.

Adeptes de la lecture du rapport Kenneth Starr, restez connectés ! Un juge du Delaware a demandé à HP de dévoiler sous dix jours l'essentiel de la lettre de huit pages contenant les accusations de harcèlement sexuel contre Mark Hurd, affaire qui avait conduit au départ du Pdg du premier groupe mondial d'informatique englué dans de sordides histoires de frais indus au profit d'une consultante avec laquelle il entretenait des rapports étroits. Envoyée par l'avocate de ladite consultante, Jodie Fisher, la lettre n'a jamais été dévoilée : elle a par contre donné lieu à une enquête interne au sein de HP, enquête qui a disculpé Mark Hurd des accusations de harcèlement mais qui a révélé des pratiques étranges en matière de notes de frais. C'est - officiellement - ce volet de l'affaire, des avantages indus au profit de Jodie Fisher, qui a poussé le conseil d'administration du groupe à se séparer du Pdg en août dernier.

Mark Hurd, aujourd'hui co-président d'Oracle, s'oppose à ce que la lettre à l'origine de l'affaire soit divulguée. Son avocat a prévu de faire appel de la décision du juge du Delaware. Ce dernier intervient suite à la plainte d'un actionnaire de HP, plainte concernant les conditions de départ de Mark Hurd.


Pour approfondir sur Opérateurs et intégrateurs réseaux

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close