Avec WaveMaker, VMware veut pousser son cloud chez les responsables métiers

VMware a décidé de compléter sa pile d’outils de développement, reposant sur la plate-forme Java de Springsource (société qu’il a racheté en août 2009), et annonce le rachat de WaveMaker, un petit éditeur américain dont le métier est de proposer des outils Open Source censés faciliter le développement d’applications aux non-programmeurs.

VMware a décidé de compléter sa pile d’outils de développement, reposant sur la plate-forme Java de Springsource (société qu’il a racheté en août 2009), et annonce le rachat de WaveMaker, un petit éditeur américain dont le métier est de proposer des outils Open Source censés faciliter le développement d’applications aux non-programmeurs.

WaveMaker ajoute en fait une couche d’abstraction au framework de SpringSource - Spring, sur lequel il repose -, de façon à cacher la complexité des développements. Il offre alors une interface graphique grâce à laquelle l’utilisateur novice en développement manipule des objets via de simples glisser-déposer pour composer son application. Cette dernière peut ensuite être déployée sur les plates-formes de Cloud du marché.

L’objectif de VMware est donc d’élargir la cible potentielle d’utilisateurs de ses outils de Cloud. Et de viser notamment les divisions métiers des entreprises, inexpérimentées en développement mais considérées de plus en plus comme les déclencheurs d’achat d’outils Cloud.

Le montant de transaction n’a pas été communiquée.

Pour approfondir sur Administration et supervision du Cloud

- ANNONCES GOOGLE

Close