Morgan Stanley également victime de pirates chinois

Selon le Financial Times, la banque américaine Morgan Stanley figure sur la liste des victimes maintenant célèbre de l'opération Aurora.

Selon le Financial Times, la banque américaine Morgan Stanley figure sur la liste des victimes maintenant célèbre de l'opération Aurora. Menée par des pirates chinois, cette dernière aurait notamment été à l’origine des tentatives de piratage dont Google s’est déclaré victime il y a plus d’un an. Le quotidien économique américain appuie ses affirmations sur des documents internes d’une entreprise de sécurité informatique travaillant avec la banque, HBGary Federal.

Pour l’heure, il n’est pas précisé si des informations ont pu être exfiltrées des ordinateurs de Morgan Stanley. Mais selon une source de nos confrères, aucune donnée relative à ses clients n’aurait été compromise, pas plus que l’accès à leurs comptes. 

Pour approfondir sur Authentification et signature électronique

Close