Cet article fait partie de notre guide: BI orientée métier : le grand guide de la Data Discovery

Comment Morgan Stanley a réussi à généraliser la BI en self-service en interne ?

Morgan Stanley voulait donner aux utilisateurs les moyens de prendre des décisions fondées sur des données. La plate-forme analytique de Tableau a été la réponse à son problème. Le défi : l'introduire auprès de 30 000 utilisateurs.

La société de services financiers Morgan Stanley adapte ses modèles d'affaires aux réalités du marché et utilise des outils d'analyse en libre-service pour améliorer une grande partie de ses activités. L'entreprise utilise l'analyse visuelle, combinée à un ensemble rigoureux de normes, afin de mettre en place une plate-forme d'analyse libre-service pour sa division de gestion du patrimoine.

Selon Jeff Clendening, vice-président de l'analyse et des données chez Morgan Stanley Wealth Management, l'arrivée des outils de BI en libre-service de Tableau aurait permis aux analystes commerciaux de créer de nouveaux rapports et visualisations à la volée. Morgan Stanley étend également l'expérimentation aux responsables métiers, aux directeurs de succursales et aux dizaines de milliers de conseillers financiers individuels disséminés à travers le pays.

« Nous voulons prendre des décisions plus précises et plus rapides [et] les rendre moins consommatrices de ressources humaines. Nous voulons créer une culture de l'analyse décentralisée », a expliqué Jeff Clendening lors d'une session de la Tableau Conference 2018 le mois dernier. « Nous nous sommes dit : "ne serait-il pas formidable que chaque analyste de l'entreprise puisse utiliser la plateforme, accéder aux données et être en mesure d'en tirer ses propres conclusions ? Ce sont les personnes qui sont les plus proches de leurs données ; ce sont elles qui vont en tirer le meilleur parti. »

Un projet initié il y a quatre ans

Le cheminement de Morgan Stanley vers la BI en libre-service a commencé il y a quatre ans. Un certain nombre de membres de l'équipe en charge de l'analytique pensaient à des moyens de rationaliser la façon dont la société exploitait - ou non - la grande richesse de données dont elle disposait dans divers systèmes.

« Nous devions créer des boucles itératives. Nous devions être capables d'échouer rapidement », raconte Jeff Clendening. « La visualisation doit être capable de fournir cela. Nous avons besoin de la capacité de tout examiner pour savoir rapidement si quelque chose fonctionne, pour continuer à investir ; et si ce n'est pas le cas, pour prendre ce capital et l'utiliser ailleurs ».

Au fur et à mesure que les membres de l'équipe appréhendaient la solution de Tableau, ceux-ci se sont rendus compte que l'outil pourrait être utilisé efficacement pour lancer un programme d'analyse de données en libre-service.

L'idée de base était de relier Tableau à d'importants dépôts de données, avec une gouvernance intégrée dès le départ. Morgan Stanley a mis les données entre les mains des utilisateurs métiers et les a laissés voir par eux-mêmes comment explorer les données, les creuser et les associer.

Les métiers trouvent alors rapidement des modélisations et des visualisations intéressantes - lorsqu'ils en trouvent une, Morgan Stanley la remonte et l'étend à l'organisation. Ces visualisations « en self service » passent par l'IT, qui les optimise et les améliore pour ensuite les diffuser dans les applications à l'échelle de l'entreprise.

« Notre plate-forme permet aux utilisateurs métier de faire eux-mêmes de l'analytique en construisant leurs visualisations, de les publier de manière contrôlée, puis de les faire approuver et en dialoguant avec les services IT pour les déployer auprès de tous les utilisateurs de l'entreprise », confirme Ram Jois, directeur exécutif chez Morgan Stanley Wealth Management.

La clé pour y parvenir n'était pas seulement de choisir un outil convivial, mais aussi de développer un centre de support pour créer les processus et un sens de la communauté afin d'impliquer les utilisateurs et de les former pour qu'ils utilisent la plate-forme.

« L'objectif principal était d'irriguer le plus largement possible l'organisation, tout en assurant une fonction coordonnée de formation, de gouvernance et de contrôle de la qualité pour s'assurer que tous les résultats étaient pertinents et cohérents », explique Jeff Clendening.

De 600 à 30 000 utilisateurs d'analyses en libre-service

Une fois que l'équipe analytique s'est bien familiarisée avec l'outil, Morgan Stanley a commencé à faire passer le système à l'échelle. Dans un premier temps, en 2016, la plate-forme d'analyse libre-service de Tableau s'ouvre aux utilisateurs expérimentés - environ 600 analystes d'affaires qui avaient le plus d'expérience dans l'exploitation de vastes jeux de données. Ces utilisateurs ont été encouragés par le biais d'une formation, de jeux (serious gaming), et de concours pour créer des visualisations sur certains ensembles de données.

Une fois ces utilisateurs experts pleinement impliqués, Morgan Stanley est alors passée aux 3 000 directeurs d'agence et chefs de secteur d'activité en 2017, intégrant Tableau dans leurs tableaux de bord et par un nouveau cycle de formation.

En 2018, ce programme a été étendu à 30 000 utilisateurs, dont 15 000 conseillers financiers - la capacité d'auto-édition de visualisation étant par ailleurs intégrée à leur application principale.

ROI

Les outils d'analyse en libre-service apportent de réels avantages à Morgan Stanley et à ses conseillers financiers.

L'une des nouveautés les plus reconnues dans la gestion de patrimoine - « Next Best Action » (l'action la plus prometteuse) - est directement dérivée de l'analytique en libre-service.

Selon Jeff Clendening, Morgan Stanley espère poursuivre ce projet et multiplier les bénéfices de l'exploitation des données à mesure que les données se démocratiseront en interne.

Dernière mise à jour de cet article : décembre 2018

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close