Développement : Scala reçoit 2,3M d’euros de l’UE pour s’attaquer au parallélisme

Le langage Scala, langage de programmation multi-paradigme, vient de recevoir un allié de poids : l’Union européenne.

Le langage Scala, langage de programmation multi-paradigme, vient de recevoir un allié de poids : l’Union européenne.

Le groupe de travail qui planche sur les évolutions du langage, localisé à l’École polytechnique fédérale de Lausanne (EPFL) , s’est vu accorder par l’European Research Council une subvention de quelque 2,3 millions d’euros sur 5 ans afin de s’attaquer aux enjeux posés par le parallélisme, qui est devenu une problématique centrale au fur et à mesure que les puces multicoeurs ainsi que les système multi-processeurs se développent.

Scala est un langage qui marie les paradigmes objet et fonctionnel et dont le but est de livrer une syntaxe simple et élégante. Les langages fonctionnels sont souvent considérés comme facilitant le développement parallèle.

Sur le blog du projet, il est écrit que, dans le cadre de ce financement européen, “Scala devra fournir les mécanismes essentiels pour la création d’un modèle de programmation plus simple afin d’adresser les problèmes communs, censés bénéficier du parallélisme”.

Ce financement européen garantit également la pérennité du projet Open Source.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close