Voltaire licencie à IBM certaines de ses technologies logicielles pour 17 M$

Voltaire, un spécialiste des solutions de commutation Infiniband et Ethernet pour les applications à hautes performances, a annoncé cette semaine avoir noué un accord de licence et de développement avec IBM. Dans le cadre de cet accord, Voltaire devrait concéder à IBM une licence de certains de ses logiciels à Big Blue.

Voltaire, un spécialiste des solutions de commutation Infiniband et Ethernet pour les applications à hautes performances, a annoncé cette semaine avoir noué un accord de licence et de développement avec IBM. Dans le cadre de cet accord, Voltaire devrait concéder à IBM une licence de certains de ses logiciels à Big Blue.

Si le communiqué de Voltaire reste pauvre sur les détails, il est vraisemblable que l'accord porte sur le logiciel Unified Fabric Manager de Voltaire. Ce dernier est en effet utilisé depuis le printemps par Voltaire et Blade Network (un fournisseur de commutateurs Ethernet récemment acquis par IBM) pour une solution commune de commutation Ethernet destinée aux grands Datacenter. Cette solution combine les commutateurs Vantage 8500 de Voltaire et les commutateurs top of the rack de Blade et permet de concevoir un réseau Ethernet plat capable de relier jusqu'à 3400 ports 10 Gigabit Ethernet. De plus IBM utilise aussi les Vantage 8500 dans le cadre de son offre de cluster, notamment dans le System Cluster 1350 et dans iDataPlex.

Il est aussi possible que l'accord avec Voltaire soit aussi, au moins en partie, lié aux activités Mainframes d'IBM, la gamme System z faisant largement usage des technologies Infiniband, dont Voltaire est l'un des grands acteurs. Il faudra sans doute attendre quelques semaines pour avoir des précisions.

En attendant, l'accord avec IBM devrait rapporter 17 M$ à Voltaire d'ici à la fin 2012. Mellanox ayant annoncé début décembre son intention de racheter Voltaire pour 218 M$, on peut imaginer que ces 17 M$ sont en fait la contribution de Big Blue à la corbeille de mariés des deux sociétés d'origine israélienne... En attendant un éventuel rachat de Mellanox par IBM ?

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close