Roadrunner, premier cluster à franchir la barre du petaflop

Selon le New-York Times, le supercluster RoadRunner du Los Alamos National Laboratory a pour la première fois franchi la barre du petaflops au test LinPack.

Selon le New-York Times, le supercluster RoadRunner du Los Alamos National Laboratory a pour la première fois franchi la barre du petaflops au test LinPack. Lors d'un test préliminaire, ce cluster hybride mêlant Opteron et Cell et conçu par IBM aurait réalisé un score de 1,026 petaflops, soit près de deux fois plus que le cluster BlueGene/L des Lawrence Livermore Labs en Californie.

Chaque noeud de calcul de Roadrunner se présente sous la forme d'un trio de serveurs lames - baptisé triblades- composé d'un serveur LS21 avec deux puces Opteron bi-coeur et de deux serveurs lames QS22 chacun équipé de deux puces Cell. Au total 3 240 "tribladesé devraient être réunies pour assembler le cluster, soit près de 6 500 Opteron et près de 13 000 Cell. Le tout est interconnecté par des commutateurs Infiniband signés Voltaire.

RoadRunner sera utilisé pour réaliser des simulations complexes sur l'arsenal nucléaire militaire américain. Le supercalculateur ne devrait entrer en service pour ces applications que vers la fin de l'année. En attendant, il sera utilisé pour des applications civiles. Selon John Turner, le responsable de l'équipe algorithmes et applications de RoadRunner, un appel à proposition a déjà été lancé. Le cluster devrait donc servir à tester de nouvelles molécules pharmaceutiques, des modèles climatiques, un vaccin contre le HIV...

RoadRunner a coûté un peu plus de 120 M$ à assembler et devrait requérir environ 3 megawatts de puissance électrique pour fonctionner.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close