Virtualisation : Oracle dévoile la version 4.0 de VirtualBox, son hyperviseur libre

Oracle vient d'annoncer la disponibilité d'Oracle VM VirtualBox 4.0, la dernière mouture de sa solution de virtualisation libre héritée du rachat de Sun.

Oracle vient d'annoncer la disponibilité d'Oracle VM VirtualBox 4.0, la dernière mouture de sa solution de virtualisation libre héritée du rachat de Sun. Comme l'explique Oracle, cette nouvelle mouture d'Oracle VM VirtualBox a été réarchitecturée autour d'un package de base sur lequel viennent se greffer des packs d'extensions.

Vers une segmentation entre version gratuite et payante ?

Un début de débat est apparu sur le Web suite à cette réorganisation de l'architecture de l'hyperviseur, certains y voyant un présage d'une future segmentation entre une version gratuite et une version payante de l'hyperviseur. Cette séparation existe pourtant déjà depuis quelques temps du fait de la licence de VirtualBox, baptisée PUEL (Personnal Use and Evaluation Licence). Cette dernière n'autorise un usage gratuit qu'à titre individuel (un seul utilisateur connecté simultanément sur l'hyperviseur) ou qu'à des fins d'évaluation du produit ou d'éducation. Il faut donc comprendre qu'un utilisateur en entreprise peut continuer à utiliser le produit gratuitement sur son PC ou sur son Mac s'il l'installe seul, mais que tout usage de type "serveur" (VirtualBox peut par exemple être utilisé comme hyperviseur sous-jacent pour la solution VDI d'Oracle) ou tout déploiement de masse orchestré par une DSI est soumis au paiement d'une licence spécifique à Oracle.

Outre ces évolutions de "packaging", Oracle VM VirtualBox 4 se distingue des moutures antérieures par l'arrivée d'une nouvelle interface utilisateur, VirtualBox Manager, qui rapproche un peu plus l'hyperviseur libre de concurrents payants tels que Parallels ou VMware workstation. Le catalogue des périphériques virtualisés a aussi été enrichi, et Virtualbox propose désormais le support émulé des chipsets Intel ICH9 et des puces Intel HD Audio dans les machines virtuelles. Oracle annonce aussi un support renforcé du format Open Virtualization Format (OVF) et le support du format Open Virtualization Format Archive (OVA) et la possibilité d'importer des disques ayant d'autres formats que le VMDK de VMware (VDI, VHD...). Parmi les autres nouveautés, signalons aussi le support de plusieurs écrans dans les machines virtuelles Linux et Solaris.

vbox4

La nouvelle interface de VirtualBox 4.0

VirtualBox 4.0 est disponible immédiatement en téléchargement sur le site VirtualBox.org, de même qu'un premier pack d'extensions (qui apporte le support dans les VM des périphériques USB 2.0, le support de l'accès distant aux VM via le protocole RDP, ainsi que le remote boot via PXE pour les cartes émulées Intel). Notons qu'aucun tarif de licence ou de support n'existe pour l'instant sur le tarif public d'Oracle mais que le support de VirtualBox était jusqu'alors facturé 50 $ par utilisateur et par an sur un PC et 500$ par an pour une utilisation sur un serveur. Ce qui est bien moins cher que le prix des hyperviseurs concurrents.

A lire aussi sur LeMagIT :

Citrix présente enfin son hyperviseur client

Virtualisation : Oracle met à jour VirtualBox

VMware met en sommeil son projet d’hyperviseur client de type 1

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close