Des dirigeants de Dell et AMD arrêtés par le FBI

Nouveau scandale touchant des dirigeants de firmes IT aux Etats-Unis.

Nouveau scandale touchant des dirigeants de firmes IT aux Etats-Unis. Quatre dirigeants de sociétés cotées ont été arrêtés par le FBI pour avoir vendu des informations confidentielles de leur employeur à une société de conseil, Primary Global, qui fournit des études à des sociétés d'investissement. Le scandale concerne notamment un responsable des approvisionnements de Dell, Daniel Devore, qui, contre la fourniture d'informations confidentielles, a reçu près de 150 000 dollars de Primary Global entre 2007 et 2010. Occupant un poste similaire chez AMD jusqu'en octobre dernier, Mark Longoria, lui aussi arrêté par le FBI, a reçu environ 200 000 dollars de la société de conseil sur une période de deux ans.

Le coup de filet des enquêteurs américains concerne également un cadre de Flextronics, qui fournissait des informations sur les prévisions de vente et les nouvelles fonctionnalités des iPhone d'Apple dont son ex-employeur est un sous-traitant, et un gestionnaire de compte de TSMC, un fabricant de semi-conducteurs taïwanais. Ces informations sur les volumes de commandes dans l'industrie IT sont susceptibles d'éclairer les gestionnaires de fonds sur les futurs résultats des sociétés cotées. Les soupçons de délit d'initiés semblent donc au cœur de l'enquête du FBI, qui a précisé poursuivre ses investigations.

En octobre 2009, le FBI avait déjà mis au jour un scandale similaire. Ce dernier impliquait notamment un haut dirigeant d'IBM, Robert Moffat, et l'ex-patron d'AMD, Hector Ruiz. Cette nouvelle affaire de délit d'initiés apparaît d'ailleurs comme une ramification de ce scandale, au centre duquel figure un fonds d'investissement, Galleon.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close