Bruxelles pourrait étendre son enquête sur le rachat de McAfee par Intel

Bruxelles pourrait bloquer, le temps d’une enquête approfondie, le rachat de McAfee par Intel.

Bruxelles pourrait bloquer, le temps d’une enquête approfondie, le rachat de McAfee par Intel. C’est ce que révèle le toujours très bien informé Wall Street Journal qui cite des sources proches du dossier. Selon le quotidien, l’autorité de la concurrence de la Commission européenne aurait exprimé des inquiétudes, lors des examens préliminaires de la transaction, quant à l’intégration de fonctionnalités de sécurité au sein même des processeurs du fondeur n°1.

Bruxelles s’inquiète en effet que McAfee ait “des accès privilégiés” aux cœurs des puces d’Intel, qui trustent le marché du processeurs, donnant ainsi un certain désavantage aux autres éditeurs d’outils de sécurité. Et brisant les règles de la concurrence en vigueur sur le Vieux Continent.

Intel s’est porté acquéreur de McAfee en août dernier pour 7,7 milliards de dollars. A l’époque, les analystes avaient expliqué que l’une des principales motivations du fondeur était notamment de renforcer Vpro, le module de sécurité déjà mis en place sur ses puces. Tout en ajoutant que le fondeur visait également le marché de la mobilité.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close