Microsoft et Suse prolongent leur accord d'interopérabilité

Les deux éditeurs ont annoncé aujourd'hui qu'ils ont prorogé leurs accord d'interopérabilité, signé à l'origine en 2006, jusqu'au 1er janvier 2016. L'accord est assorti de l'achat par Microsoft de 100 M$ de certificats de support Suse, que l'éditeur pourra revendre à ses clients.

Microsoft et SUSE, désormais filiale d'Attachmate, ont annoncé aujourd'hui la prorogation de l'accord d'interopérabilité conclu en 2006 entre les deux sociétés (Suse était alors une division de Novell). Le nouvel accord conclu entre les deux sociétés couvre la période allant du 1er janvier 2012 au 1er janvier 2016 et est accompagné d'un volet monétaire important pour Suse. Le premier contrat entre les deux firmes s'était accompagné d'un premier versement de 240 M$, agrémenté d'une rallonge de 100 M$ en 2008. Cette fois-ci, Microsoft s'est engagé à acheter pour 100 M$ de certificats de support de la distribution Suse Linux Entreprise Server.

Dans un communiqué, les deux firmes expliquent que le précédent accord a bénéficié à 725 clients dans le monde dont le français Alstom, BMW, FagorBrandt, HSBC, Swiss Re ou la banque espagnole BBVA. Parmi les autres clients connus figure aussi le français Renault.

L'accord d'interopérabilité porte notamment sur le fonctionnement de Suse dans Hyper-V (Suse a notamment contribué au développement des pilotes paravirtualisés de Linux pour Hyper-V), mais aussi sur l'interopérabilité entre formats de fichiers bureautiques. Il s'étend aussi à certains composants d'administration, notamment pour faciliter l'intégration entre System Center et Suse Manager

A lire aussi sur le MagIT :

• Nils Brauckmann, CEO de Suse : "Notre indépendance retrouvée va nous permettre d'être plus agiles"

• Novell propose d'administrer Suse Linux depuis Ms System Center

• Alfonso Castro, Microsoft : “L’Open Source et Microsoft sont beaucoup plus complémentaires qu’on ne le croit”

• Rachat de Novell : 882 brevets tombés dans le consortium de Microsoft qui intriguent

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close