Sur le départ, Ray Ozzie propose un plan quinquennal pour changer le modèle économique de Microsoft

Ray Ozzie ne part pas fâché. Quelques jours après l’annonce surprise du départ prochain du stratège en chef du groupe – et père de la stratégie cloud de Microsoft –, celui-ci s’apprête, dans un mémo qu’ont pu consulter nos confrères de Computerworld, à livrer son testament.

Ray Ozzie ne part pas fâché. Quelques jours après l’annonce surprise du départ prochain du stratège en chef du groupe – et père de la stratégie cloud de Microsoft –, celui-ci s’apprête, dans un mémo qu’ont pu consulter nos confrères de Computerworld, à livrer son testament. Sans surprise, celui-ci reprend le let-motiv des années Ozzie : Microsoft doit quitter l’univers du PC pour se concentrer sur une architecture reposant sur de multiples terminaux ou appliances avec des applications hébergées sur le cloud. Le mémo d’Ozzie se présente sous la forme d’un plan quinquennal très orienté sur le changement de modèle économique que doit anticiper le groupe. Si Microsoft a bien commencé à prendre le virage cloud, son économie repose très largement sur le modèle qui a fait son succès initialement.

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close