Oracle veut mettre un pied dans les semi-conducteurs

Prochaines cibles de rachat désignées par Larry Ellison, patron d'Oracle, en clôture de l'événement du second éditeur mondial (OpenWorld) : des fabricants de semi-conducteurs.

Prochaines cibles de rachat désignées par Larry Ellison, patron d'Oracle, en clôture de l'événement du second éditeur mondial (OpenWorld) : des fabricants de semi-conducteurs. Un pas supplémentaire pour l'éditeur dans la maîtrise des plates-formes matérielles après le rachat de Sun. "Vous allez nous voir acquérir des fabricants de puces", a promis Larry Ellison, expliquant vouloir suivre l'approche d'Apple qui a effectué des emplettes dans les semi-conducteurs pour maîtriser toute la chaîne sur ses iPhone et iPad.

Une voie qu'emprunte également Oracle dans le monde professionnel en mettant la main sur Sun (qui possède déjà des compétences en matière de design de puces, autour de Sparc) et en annonçant récemment reprendre totalement en main la distribution Linux maison, bâtie jusqu'alors sur un noyau Red Hat. Pour les analystes, les cibles potentielles d'Oracle sont à chercher du côté des fondeurs de puces pour serveurs. Les noms de AMD et Nvidia sont ainsi cités. L'embauche de Mark Hurd, l'ex-Pdg de HP, avait déjà conduit les analystes à spéculer sur de futurs rachats d'Oracle dans les plates-formes matérielles.

Larry Ellison a indiqué que les éditeurs de progiciels dédiés à des secteurs particuliers figurent également parmi les cibles d'Oracle, qui a effectué plus de 65 acquisitions au cours des dernières années.

En complément :

- Unbreakable Kernel : Oracle remplace le noyau Red Hat de sa distribution Linux

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close