Alimentation des datacenters : Emerson met la main sur Chloride

Emerson poursuit son recentrage sur ses activités historiques, à savoir les systèmes d'alimentation électriques et les infrastructures de datacenters.

Emerson poursuit son recentrage sur ses activités historiques, à savoir les systèmes d'alimentation électriques et les infrastructures de datacenters. Après avoir vendu LANDesk au fonds Thoma Bravo, la société de SaintLouis vient de dépenser 1,5 milliard de dollars pour racheter le fabricant d'onduleurs Chloride PLC. Au printemps dernier Chloride avait fait l'objet d'une guerre d'enchères entre le géant américain et le Suisse ABB. Bien que soutenu par le conseil d'administration de la société, ce dernier a finalement dû s'incliner devant la force de frappe d'Emerson.

Chloride emploie plus de 2 500 personnes dans 23 pays, dont près de 500 en France et plus de 400 au Royaume-Uni. La société est notamment reconnue pour ses alimentations sans interruption (ASI) et sa technologie de refroidissement de précision commercialisée sous la marque Liebert.

L’entreprise britannique possède des usines d’assemblage et des laboratoires de tests en Italie, France, États-Unis et Inde, des structures de R&D en Inde, Allemagne et Italie, ainsi qu'une société de fabrication en co-participation en Chine.  Elle a réalisé en 2009 un chiffre d'affaires de près de 326 millions de livres sterling, dont environ 30 % sur le marché français.

De son côté Emerson totalise un effectif de 24 000 personnes sur environ 70 sites de fabrication et a réalisé l'an dernier un CA d'environ 5 milliards de dollars, dont près de 900 millions d’euros sur le marché européen (3 200 employés).

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close