Palm publie la bêta de webOS 2.0

Palm, désormais propriété de HP, a publié hier la première bêta de webOS 2.0, l’OS qui motorise le Palm Pre et le Pixi, les deux smartphones phare du groupe.

Palm, désormais propriété de HP, a publié hier la première bêta de webOS 2.0, l’OS qui motorise le Palm Pre et le Pixi, les deux smartphones phare du groupe.  Une mouture très attendue, destinée aux développeurs du programme Early Access, qui doit livrer en partie la vision du groupe sur l’ OS qu’il destine également à d’autres segments, comme celui des  tablettes tactiles.
Parmi les innovations que laisse entrevoir cette bêta, Palm cite sur son blog une meilleure gestion du multi-tâche (un clin d’oeil à Apple qui avait fanfaronné avec cette fonctionnalité sur son iPhone 4) via “Stacks” qui permet d’empiler les “cartes” (les fenêtres de chaque application dans le langage Palm) pour mieux accéder aux applications. Citons également Quick Actions, un système de raccourcis à un panel d’actions pré-définies - pouvant être programmées par les développeurs -.
Plus technique, Palm ouvre à Javascript le moteur de webOS. Le groupe explique que désormais les développeurs pourront coder des services en Javascript, un langage initialement cantonné au seul développement d’applications pour le terminal. Javascript System, nom de cette nouvelle fonction, s’adosse au framework serveur node.js - qui repose sur V8, le moteur javascript Open Source supporté par Google - , et permet d’accéder notamment au système de fichier natif et aux services réseaux du terminal. Ce qui était auparavant réalisable en C ou Java.
Rappelons qu’une des particularités de webOS est de reposer sur les standards du web (HTML , CSS, Javascript) pour le développement d’applications.

Egalement sur LeMagIT.fr
OS mobile : Palm revient à la rame

Pour approfondir sur Editeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close