Le Chinois TCL veut faire revivre Palm

Alors que depuis plusieurs années Palm dort, le Chinois TCL décide de réactiver cet acteur historique et de redorer la marque.

Comme un phénix qui renaît de ses centres. Le Chinois TCL a choisi le CES 2015, la grande messe de l’électronique grand public, pour ressusciter officiellement la marque… Palm. TCL, qui opère également sous la marque Alcatel OneTouch, a confirmé qu’il était désormais propriétaire de la marque Palm et qu’il comptait faire revivre ce nom sous la forme d’une nouvelle société, localisée aux Etats-Unis, en Californie.

Pour mémoire, Palm aura marqué les esprits des années 90 en se positionnant comme l’un des pionniers des assistants (PDA) mobiles et en ayant connu son heure de gloire sur ce créneau. Après avoir raté le virage des smartphones et autres terminaux mobiles intelligents, le groupe avait fait le pari de remonter au créneau avec ses gammes Palm Pre et surtout un nouvel OS, WebOS, dont l’une des particularités était de se reposer sur les technologies standard du Web. 

Bâtir le plus grand projet de production participative jamais vu dans l'industrie

TCL

L’étape suivante, le rachat du groupe par HP pour plus d’un milliard de dollars, n’avait finalement  pas contribué à redorer le blason de la marque. Ne sachant pas trop quoi faire de Palm, HP décida finalement de placer l’OS en l’Open Source. Ainsi naquit Open WebOS.

C’est sur cette marque forte et historique que TCL veut capitaliser, plutôt qu’autour de technologies Palm, qui en est dépourvues.

Dans un communiqué, le Chinois - 5e plus grand vendeur de terminaux mobiles dans le monde (selon ses dires) - précise que son projet « va plus loin que la fourniture d’un terminal plus avancé ».

Avec Palm, TCL veut bâtir « le plus grand projet de production participative jamais vu dans l'industrie » et y impliquer «  la communauté particulière de Palm ».

Globalement, TCL « vise des innovations révolutionnaires en ce qui concerne la technologie, le design, l'expérience utilisateur, l'écosystème, le marketing, la chaîne d'approvisionnement et les modèles d'affaires ». Sans autre précision.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close