Arrêt du x86 sous AMD : Oracle confirme

Hier, lors de la présentation du plan de développement (roadmap) à 5 ans de la famille Sparc, John Fowler, l'ex-dirigeant de Sun aujourd'hui à la tête de l'activité serveurs d'Oracle, a confirmé l'arrêt du design de machines basées sur les puces AMD. Une information que nous avions révélée en exclusivité dès la mi-avril.

Hier, lors de la présentation du plan de développement (roadmap) à 5 ans de la famille Sparc, John Fowler, l'ex-dirigeant de Sun aujourd'hui à la tête de l'activité serveurs d'Oracle, a confirmé l'arrêt du design de machines basées sur les puces AMD. Une information que nous avions révélée en exclusivité dès la mi-avril. L'offre d'Oracle en matière de x86 repose désormais entièrement sur des processeurs Intel Xeon.

Historiquement, la part des puces Opteron dans l'offre Sun a toujours été plus élevée que chez les autres constructeurs, le fruit d'une alliance serrée entre le fondeur et le constructeur qui date du retour de Sun sur le marché x86. Même si le fiasco du lancement de Barcelona, une puce AMD affectée par un bogue lors de son lancement, a amené Sun à ajouter progressivement de plus en plus de machines Intel à son catalogue.

En complément :

- Serveurs x86 : Oracle arrive en retard et avec des prix élevés

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close