Serveurs Sun : toujours pas de roadmap, mais un nouveau record de performances

Le nouveau serveur octo-socket à base de puces Opteron de Sun, le Sun Fire x4640, vient de pulvériser le record de performance SAP SD x86 jusqu'alors détenu par le Proliant DL 785 de HP. Une performance accomplie en partie grâce à l'utilisation de Solaris et d'Oracle 10g et destinée à mettre en avant la valeur d'un système intégré fourni par le couple Sun/Oracle.

A défaut d'en dire plus sur ses roadmaps ou sur l'avenir précis de ses différentes lignes de produits (dans le cadre de la fusion en cours avec Oracle, les salariés de Sun France sont soumis à un ultimatum de type "parlez à la presse et profitez d'un aller simple pour Pôle emploi"), Sun continue de faire parler de lui en établissant des records de performances avec ses différentes machines. Ironiquement, c'est un benchmark basé sur les applications du grand concurrent d'Oracle, SAP, que Sun a utilisé pour faire sa démonstration.

Pour l'occasion, c'est le Sun Fire x4640, le nouveau fleuron de la gamme x86 de Sun qui s'illustre, en pulvérisant le record SAP SD sur serveur x86. Equipé de Solaris 10 et d'Oracle 10g, le X4640 a obtenu un score de 55 070 SAPS (soit plus de 1,1 million d'ordres traités pour 10 000 utilisateurs connectés avec un temps de transaction moyen de 0,9 s). Le score de son prédecesseur, le Sun Fire x4600 M2, équipé de huit puces Opteron Shanghai quadri-coeurs, n'était que de 39 270 SAPS. A titre de comparaison, le record au benchmark SAP SD pour un serveur x86 à huit socket était jusqu'alors détenu par un HP Proliant DL785 équipé de 48 coeurs Opteron, avec 45 350 SAPS (907 000 ordres traités pour 8 280 utilisateurs avec un temps moyen de transaction de 0,96 s). Le serveur HP était équipé de Windows Server 2008 Entreprise et de SQL Server 2008. Le même Proliant DL785, cette fois-ci sous Suse Linux et MaxDB, avait quant à lui obtenu un score SAPS un peu inférieur de 43 800 (876 000 ordres traités pour 8 022 utilisateurs avec un temps moyen de transaction de 0,99 s).

Une validation du discours Oracle/Sun sur les systèmes intégrés

Le x4640 est l'héritier du Sun Fire x4600M2, le premier serveur octo-socket à base de puces AMD Opteron produit par un grand constructeur (Sun a ensuite été imité par HP avec son Proliant DL785). D'abord équipés de puces bi-coeurs, les serveurs de la série x4600 ont progressivement évolué pour intégrer des puces quadri-coeurs Shanghai avant d'adopter les hexa-coeurs Istanbul (soit un total de 48 coeurs x86 dans la machine). Comme le DL785, le x4640 s'adresse aux utilisateurs qui souhaitent utiliser une infrastructure standard x86 pour héberger leurs applications les plus critiques comme un ERP ou une grande base de données. Ce serveur apporte en effet une puissance considérable, mais surtout une aptitude à supporter une quantité impressionnante de mémoire (plus de 500 Go de Ram avec des barettes de 8 Go), le tout à un coût bien inférieur à celui d'un serveur Unix.

Il y a fort à parier que l'avantage du x4640 sur le Proliant au test SAP SD est partiellement lié à une quantité de mémoire vive supérieure (256 Go pour le test contre 128 Go pour les tests menés par HP), mais aussi à la supériorité de Solaris sur ses concurrents en matière de gestion du multi-coeur et du multithread. En faisant ainsi la preuve des vertus d'un package complet incluant serveur, système d'exploitation et base de données (bientôt) maison, Sun valide son discours historique prêchant pour des systèmes intégrés et renforce aussi un peu plus le discours de Larry Elisson, qui veut fait du couple Sun/Oracle un champion des systèmes intégrés.

Notons pour terminer que les machines octo-socket de Sun et de HP à base de puces Opteron n'ont sans doute que six à huit mois à vivre. Du fait du passage annoncé à des puces à 12 coeurs au cours du premier semestre, AMD explique en effet que ses systèmes haut de gamme du futur devraient plafonner à quatre sockets processeurs.

Pour approfondir sur Solaris

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close