Oracle dévoilera ses nouveaux serveurs x86, lundi 28 juin

Si l'on en croit les informations de nos confrères allemands de Heise, John Fowler, le vice-président en charge des systèmes d'Oracle (et ex-patron des serveurs de Sun) devrait présenter les derniers modèles de serveurs x86 de la marque ce lundi 28 juin.

Si l'on en croit les informations de nos confrères allemands de Heise, John Fowler, le vice-président en charge des systèmes d'Oracle (et ex-patron des serveurs de Sun) devrait présenter les derniers modèles de serveurs x86 de la marque ce lundi 28 juin. Sauf grosse surprise, Oracle devrait annoncer la standardisation de ses gammes sur les puces Intel Xeon 5600 et Xeon 7500, mettant ainsi un terme à une longue alliance avec AMD.

Oracle a pris tout son temps pour travailler au renouvellement de ses gammes. A ce jour, le seul modèle officiellement disponible avec des puces Intel de nouvelle génération est le Sun Fire X2270 M2, aui a été mis à jour avec des processeurs Xeon 5600. Il ne devrait toutefois pas être le seul de la gamme à évoluer. Comme nous l'écrivions le 16 avril dernier, Sun devrait ainsi lancer une nouvelle mouture du X4170 à base de puces Xeon 5600, une machine qui servira sans doute de base au nouveau serveur de stockage Sun OpenStorage 7320. La firme lancera aussi le Sun Fire X4470, un quadri-socket à base de puces Xeon 7500 (qui servira aussi de base au Sun Storage 7420).

L'actuel haut de gamme des serveurs x86 de Sun, le serveur octo-socket Sun Fire X4640 (à base d'AMD Opteron), devrait lui aussi être délogé par un nouveau venu. Cette machine, qui pourrait s'appeler le X4800 (Sun romperait ainsi avec sa logique habituelle de codification qui aurait voulu que la machine s'appelle le X4670), est celle qui a été montrée par Sun lors du lancement des Xeon 7500. Elle s'appuie sur un design original où les processeurs sont sur des cartes filles indépendantes de même que leur mémoire (un concept déjà utilisé dans l'actuel X4640 à base de puces Opteron). Ce design permet d'ajouter et de retirer à chaud des ressources aux serveur. Un concept similaire est utilisé par HP pour sa dernière génération de serveurs Intel haut de gamme le Proliant DL980, lui aussi à base de huit puces Xeon 7500.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close