Piratage logiciel : en baisse en France, en hausse dans les pays émergents

Selon une étude commanditée par la BSA, lobby des éditeurs de logiciel, auprès d’IDC, le taux de piratage des logiciels est descendu à 40 % en France en 2009 soit un petit pour cent de moins qu’en 2008. Reste que, selon la BSA, l'installation de logiciels sans licence représenterait toujours un manque à gagner de 2,5 milliards de dollars pour l'Hexagone.

Selon une étude commanditée par la BSA, lobby des éditeurs de logiciel, auprès d’IDC, le taux de piratage des logiciels est descendu à 40 % en France en 2009 soit un petit pour cent de moins qu’en 2008. Reste que, selon la BSA, l'installation de logiciels sans licence représenterait toujours un manque à gagner de 2,5 milliards de dollars pour l'Hexagone. Depuis plusieurs années, la BSA exerce un lobby mondial pour voir les pouvoirs publics lutter contre le piratage.

Une action qui semble porter ses fruits, puisque dans le cas de la France le taux de piratage a perdu 6 points depuis 2005. Au total 54 pays enregistrent un repli, tandis que 19 observent une croissance. Parmi ces derniers, les trois princiapux pays émergents : la Chine, l’Inde et le Brésil. La valeur commerciale des logiciels piratés dans le monde en 2009 s’élevait à 51,4 milliards de dollars.

A noter également que dans les pays où l’adoption des TIC est la plus mature la baisse du taux de piratage coïncide avec le développement de l’offre de logiciels libres distribués gratuitement.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close