Gilles Albertus prend la tête de la DSI de la SNCF sur fond d'externalisation avec IBM

  Gilles Albertus, le nouveau DSI de la SNCF(photo source SNCF) C'est le blog Cortis (généralement très bien informé) qui le dévoile : Gilles Albertus a été officiellement nommé à la tête de la direction des systèmes d'information et des télécommunications de la SNCF (DSI-T), en remplacement de Michel Baudy, récemment nommé à la tête de la co-entreprise entre IBM et la société de chemins de fer.

Gilles Albertus, le nouveau DSI de la SNCF
(photo source SNCF)

C'est le blog Cortis (généralement très bien informé) qui le dévoile : Gilles Albertus a été officiellement nommé à la tête de la direction des systèmes d'information et des télécommunications de la SNCF (DSI-T), en remplacement de Michel Baudy, récemment nommé à la tête de la co-entreprise entre IBM et la société de chemins de fer.

Jusqu'alors directeur de la région Paris-Nord, Gilles Albertus a rejoint la SNCF en 1980. Il a notamment été directeur général du GIE RESARAIL 2000, directeur délégué Ile-de-France sur la région de Paris-Est et chef de projet pour la mise en exploitation du RER E entre 1996 et 1999.

Il a ensuite dirigé les Systèmes d'Information Voyageurs de 2000 à 2003, puis occupé les fonctions de directeur du Transport et de la Production de Fret SNCF et de directeur de la région Paris Saint-Lazare.

En tant que patron de la DSI-T, Gilles Albertus aura en charge le pilotage de l'ensemble de l'informatique du groupe et notamment celui des DSI métiers (DSIV pour les voyageurs, DSIF pour le frêt, ISI pour les infrastructures et DSIP). Gilles Albertus revient à la DSI de la SNCF alors que cette dernière est confrontée à un vaste projet d'externalisation dans le cadre de la co-entreprise créée avec la SNCF, un projet qui rencontre une vive opposition chez les salariés.

En savoir plus sur LeMagIT :

Un projet d’organigramme pour la co-entreprise SNCF/IBM confirme le recours à l’offshore

Greve des informaticiens de la SNCF : forte mobilisation contre la co-entreprise avec IBM

1er avril : journée sans informaticien à la SNCF

Co-entreprise SNCF-IBM : les 8 enjeux d'un contrat d'infogérance original

Infogérance : pour son informatique, la SNCF fait wagon commun avec IBM

Un dessin de Cointe sur la co-entreprise IBM-SNCF

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close