La guerre des tablettes repoussée à 2011 ?

Alors qu’Apple aurait déjà vendu plusieurs centaines de milliers de tablettes iPad aux Etat-Unis, Microsoft a abandonné son projet de tablette dit Courier.

Alors qu’Apple aurait déjà vendu plusieurs centaines de milliers de tablettes iPad aux Etat-Unis, Microsoft a abandonné son projet de tablette dit Courier. Enfin, pas exactement : dans un billet de blog, la firme de Redmond explique que Courier n’avait pas vocation à être plus qu’un « exemple » de ses efforts en matière de tablettes tactiles.

Selon TechCrunch, HP aurait parallèlement remisé sa tablette Slate au placard, modèle présenté en janvier dernier, lors du Consumer Electronics Show (CES) de Las Vegas. La faute à Windows 7 et au processeur Intel qui devaient animer Slate ? Ou simple conséquence d’un rachat de Palm qui ouvre à HP de nouvelles perspectives en matière d’informatique mobile ?

Parallèlement, Google vient de racheter BumpTop qui éditait, jusqu’ici, une interface logicielle de type bureau en trois dimensions, pour Windows et Mac OS X. Une interface logicielle acceptant, dans sa version professionnelle, les commandes tactiles multipoint supportées par certains trackpad.

La question se pose donc : Google en profitera-t-il pour faire évoluer l’ergonomie d’Android pour l'adapter à des tablettes tactiles ?

Bref, si l’iPad d’Apple ne semble avoir que peu de concurrents pour le moment, cette situation pourrait être appelée à évoluer significativement dans les mois prochains. Et ce, surtout, sur le terrain de prédilection d’iPhone OS : l’expérience utilisateur.

Pour approfondir sur Constructeurs

- ANNONCES GOOGLE

Close