HP va racheter Palm pour 1,2 milliard de dollars

C'est la surprise de la semaine.

C'est la surprise de la semaine. HP a annoncé hier son intention de racheter Palm pour 1,2 milliard de dollars, une opération amicale, approuvée par le conseil d'administration de Palm et qui, sauf incident imprévu, devrait être bouclée en juillet prochain. Palm, qui disposait toujours de plus de 375 M$ de trésorerie à la fin février 2010, était à la recherche d'un acheteur depuis plusieurs semaines, mais les candidats pressentis, notamment Lenovo et HTC, étaient jusqu'alors plutôt d'origine asiatique.

En mettant la main sur Palm, HP fait avant tout l'acquisition d'un OS mobile reconnu, WebOS, qui devrait lui permettre de contrôler l'ensemble de la chaîne allant du matériel au logiciel, une approche qui a notamment fait le succès d'Apple et de RIM avec leurs plates-formes mobiles respectives. Jusqu'alors, HP avait plutôt misé son avenir dans les mobiles sur le système d'exploitation de Microsoft, Windows Mobile, un choix dont on ne peut pas dire qu'il lui ait beaucoup réussi. Pour Microsoft, le rachat de Palm par HP est donc une mauvaise nouvelle supplémentaire. D'autant qu'en plus de la plate-forme logicielle WebOS, HP met aussi la main sur une équipe d'ingénieurs réputés et sur un certain nombres de design presque prêts à être lancés. De quoi alimenter ses lignes de produits dans les prochains mois et venir concurrencer directement les futurs designs Windows Phone.

Pire pour Microsoft, et peut-être aussi pour Google, le contrôle de WebOS pourrait aussi permettre à HP d'apporter ses propres innovations dans des domaines connexes aux téléphones mobiles comme les tablettes ou les netbooks. HP ne s'en cache d'ailleurs pas et indique son intention d'utiliser l'OS de Palm dans d'autres équipements mobiles communicants que des téléphones.

En complément :

- OS mobile : Palm revient à la rame

Pour approfondir sur Mobilité

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close