Résultats : VMWare au beau fixe profite de l’engouement européen pour la virtualisation

Nouveau trimestre à la hausse pour VMWare, numéro un des hyperviseurs pour infrastructures virtualisées, qui a vu son chiffre d’affaires progresser de 35% au 1er trimestre, à 634 millions de dollars, pour un résultat net de 133 millions de dollars, en croissance de 33%. Pour le groupe, ces bons chiffres montrent que la reprise des investissements IT a bien démarré et concerne particulièrement la virtualisation.

Nouveau trimestre à la hausse pour VMWare, numéro un des hyperviseurs pour infrastructures virtualisées, qui a vu son chiffre d’affaires progresser de 35% au 1er trimestre, à 634 millions de dollars, pour un résultat net de 133 millions de dollars, en croissance de 33%. Pour le groupe, ces bons chiffres montrent que la reprise des investissements IT a bien démarré et concerne particulièrement la virtualisation.

Mark Peek, directeur financier, explique notamment que la demande est particulièrement forte en Europe, en Chine et au Japon, autant de régions un peu en retard sur les Etats-Unis en matière d’adoption d’architectures virtualisées. Reste que la croissance – si elle se poursuit – sera de moins en moins soutenue au fur et à mesure de la maturation du marché, a tenu à rappeler Mark Peek.

Sur l’année 2010, VMWare vise une augmentation de 35% de son activité, notamment portée par des acquisitions récentes, comme celle de Springsource l’été dernier. Le groupe, filiale d’EMC, est également en train de muter légèrement en termes de modèle économique, les services de maintenance (322 millions de chiffre d’affaires en hausse de 51%) dépassant pour la première fois les ventes de licence logicielles (312 millions de dollars en hausse de 21%).

Pour approfondir sur Architectures virtualisées

- ANNONCES GOOGLE

Close