L’iPad interdit en Israël

L’iPad persona non grata en Israël.

L’iPad persona non grata en Israël. Les autorités douanières israéliennes ont confisqué une dizaine de iPad à la frontière du pays, après que le ministère des Communications local a établi que les connexions Wifi de la tablette d’Apple risquaient d’interférer avec les terminaux sans fil du pays.

Selon le ministère, l’iPad respecte les standards de communication Wifi en vigueur aux Etats-Unis, alors que l’Israël est alignée sur les standards de l’Union Européenne. Selon l’Associated Press, la tablette tactile d’Apple aurait une puissance d’émission supérieure à celle délivrée par les terminaux Wifi en Europe, risquant ainsi de déséquilibrer, par le biais d’interférences, les appareils de l'Etat hébreu.

Pour l’heure, Israël est le seul pays utilisant les normes de régulation de communications européennes à interdire l’iPad, dont la sortie en Europe, initialement fixée fin avril, vient d’être décalée d’un mois par Apple.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close