xiaoliangge - Fotolia

Juniper rachète 128 pour améliorer son SD-WAN

La startup 128 aurait développé des fonctions de sécurité si performantes que l’armée et le gouvernement américains s’en serviraient pour se connecter aux services en ligne de Microsoft.

L’équipementier Juniper Networks annonce son intention de racheter la startup réseau 128, en échange de 450 millions de dollars, afin d’utiliser ses technologies pour muscler son offre SD-WAN. Les experts applaudissent cette acquisition, car, soulignent-ils, Juniper accusait jusque-là un retard certain sur son offre SD-WAN comparativement à Viptela de Cisco et Velocloud de VMware, jugées plus fonctionnelles et plus sécurisées. Rami Rahim, le PDG de Juniper, précise qu’il n’est pas question pour autant de remplacer l’actuel Contrail SD-WAN par le logiciel de 128, mais plutôt de fusionner les deux.

Suite de l'article ci-dessous

Selon Steve Garson, consultant pour le cabinet SD-WAN Experts, la technologie apportée par 128 pourrait même apporter à Contrail SD-WAN des fonctions uniques. « Les fournisseurs de SD-WAN utilisent généralement une suite de protocoles IPsec pour chiffrer le trafic dans un tunnel logique côté WAN. Bien que hautement sécurisé, ce mécanisme nécessite une quantité importante de bande passante et peut causer des problèmes de latence. 128 contourne les difficultés liées à IPsec en adoptant une approche du routage SD-WAN basée sur les sessions, qui comprend un pare-feu, ainsi que des politiques de chiffrement, de bande passante et de microsegmentation. Je ne connais aucun autre fournisseur qui fasse cela. »

Un SD-WAN pour les usages critiques

En pratique, la technologie de 128 compliquerait le piratage d’un accès réseau. « La vitesse et la sécurité de notre solution ont séduit des services de l’armée américaine, qui l’ont justement installée sur du matériel Juniper », indique Andy Ory, l’actuel PDG de 128. Il précise que sa solution se vend également en marque blanche sur des matériels réseau pour les industriels, fabriqués par l’équipementier Lanner.

128 est par ailleurs associé à Microsoft dans le cadre d’accords avec le gouvernement américain, afin de fournir à l’administration une connectivité plus sécurisée vers le cloud Azure et à la suite Office 365 en ligne.

Juniper pense de son côté pouvoir mieux mettre en valeur la technologie de 128 en l’intégrant à sa plate-forme d’analyse réseau Mist, proposée sous la forme d’un service SaaS. Racheté en 2019 par Juniper, Mist est aujourd’hui totalement intégré à Contrail SD-WAN.

À date, 128 avait levé 120 millions de dollars auprès d’investisseurs, et comptait 120 employés ainsi que 300 clients, parmi lesquels des prestataires de services.

Pour approfondir sur WAN - VPN - SDWAN

Close