Windows Starter Edition gêne le marché Linux en Argentine

Windows Starter Edition provoque des remous en Argentine.

Windows Starter Edition provoque des remous en Argentine. La plainte déposée en 2008 par l’éditeur d’une distribution Linux locale contre Redmond pourrait bien déboucher prochainement sur un procès, affirment nos confrères d’eWeek.

En septembre 2008, la société Pixart, qui développe un OS Debian baptisé Rxart, dépose un plainte auprès la Commission antitrust argentine, accusant Microsoft d’avoir saboté les parts de marché de Rxart en ayant recours à des pratiques tarifaires anti-concurrentielles via la commercialisation d'une version low-cost de Windows XP (Windows Starter Edition) pré-installée sur les PC locaux. Ce qui aurait eu pour effet d’éroder progressivement la présence du Linux local sur le marché.

La Commission serait sur le point de réunir suffisamment de preuves pour ouvrir officiellement un procès.

Windows Starter Edition, une version low-cost de XP, a été mis en place par Microsoft en 2004, à la demande de gouvernements de pays dits émergents. D’abord distribué auprès de pays partenaires au sein d’un projet pilote, cette édition de XP s’est propagée à presque 140 pays.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close