SGI lance un nouveau serveur lame

SGI a annoncé aujourd'hui le lancement de l'Origin 400, un châssis pour serveurs lames 6U capable d'accueillir 6 serveurs lames à base de puces Intel Xeon 5600. L'Origin 400 ressemble à s'y méprendre à un Intel Modular Server.

SGI a annoncé aujourd'hui le lancement de l'Origin 400, un châssis pour serveurs lames 6U capable d'accueillir 6 serveurs lames à base de puces Intel Xeon 5600. L'Origin 400 ressemble à s'y méprendre à un Intel Modular Server. Ce n'est pas une coïncidence, puisque le constructeur a travaillé sur la base du châssis Intel pour développer son propre serveur lames. SGI a toutefois apporté sa touche personnelle en matière de gestion de l'énergie et de refroidissement (avec la possibilité de fonctionner sans ventilateur pour les versions utilisant des puces à bas voltage), mais la réutilisation de la base Intel lui permet d'offrir rapidement un système validé avec les principaux environnements de virtualisation (VMware, Citrix XenServer, Microsoft Hyper-V, Red Hat) et pour les grands OS du marché, dont Windows, Suse et Red Hat. SGI peut aussi s'appuyer sur le catalogue de cartes I/O déjà validé par Intel pour son propre châssis.

Il est à noter que SGI n'est pas le premier à décliner un serveur sur la base d'un châssis Intel, puisque Nec commercialise aussi une version du Modular Server. Le résultat est une densité très honorable avec 42 serveurs dans un rack de 42 U contre par exemple 32 lames pleine hauteur dans un HP BladeSystem c7000 (64 demi-hauteur).

Pour approfondir sur x86

- ANNONCES GOOGLE

Close