Un centre de calcul souterrain fournit de l’eau chaude à Helsinki

L’opérateur finlandais Academica a réussi là où beaucoup ont échoué, en particulier avec des collectivités locales : faire récupérer de manière utile la chaleur dissipée par son centre de calcul.

dsc 2130L’opérateur finlandais Academica a réussi là où beaucoup ont échoué, en particulier avec des collectivités locales : faire récupérer de manière utile la chaleur dissipée par son centre de calcul. Installé au cœur d’Helsinki, sous la cathédrale Uspenski (en photo, ci-contre), le nouveau centre de calcul d’Academia est interconnecté avec le réseau de chauffage urbain d’Helsingin Energia : il y prend ses frigories et y rejette ses calories, dans des pompes à chaleur, pour apporter de l’eau chaude aux résidents de la ville.

La capacité du centre de calcul est de 2 MW ; l’énergie dissipée suffit à chauffer 500 foyers « importants » (de plusieurs personnes) de la ville. La capacité du centre de calcul devra évoluer jusqu’à 5 MW, promettant une production de calories encore supérieure.

Au final, Academica revendique, pour son centre de calcul, un PUE (coefficient d'efficacité énergétique) « autour de 1 » et, selon l’opérateur, « il est même possible de descendre sous ce chiffre. »

Proposant son centre de calcul pour de l’hébergement, Academica estime qu’il y a là « une opportunité pour des réductions de coûts » pour ses clients, en plus d’une démarche écologique.

Pour approfondir sur Green IT

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close