Google ouvre un nouveau datacenter en Finlande

Selon le Wall Street Journal, Google s’apprête à ouvrir un nouveau centre de calcul en Europe.

Selon le Wall Street Journal, Google s’apprête à ouvrir un nouveau centre de calcul en Europe. Et plus précisément à Hamina, en Finlande.

Selon nos confrères, Google entend profiter des conditions météorologiques de la région pour limiter les coûts d’exploitation. Pour cela, il utilisera à la fois l’air frais ambiant et l’eau froide de la mer Baltique pour assurer le refroidissement des serveurs. Hamina est en effet une petite ville côtière de la Baltique, située à l’Est d’Helsinki et relativement près de la frontière russe. Google s’attache depuis plusieurs années à l’utilisation de sources de frigories gratuites. Le fournisseur de services en ligne s’installe donc dans les locaux d’une ancienne usine de papier, fermée en 2008. Un porte-parole du géant du Web souligne d’ailleurs que, au moment de l’acquisition, l’usine disposait déjà d’un «tunnel de captation d’eau de mer massif.»

Ce n’est pas la première fois que les conditions météorologiques finlandaises sont mises à profit pour la construction d’un centre de calcul. L’opérateur local Academica a déjà installé un centre de calcul au coeur d’Helsinki, sous la cathédrale Uspenski. Mais celui-ci présente la spécificité d’être interconnecté au réseau de chauffage de la ville où il injecte ses abondantes calories. 

Google indique de son côté avoir investi 200 M€ pour la construction de ce nouveau centre de calcul. Il est actuellement en phase de recrutement et prévoit d’employer, à terme, une cinquantaine de personnes sur le site.

Approfondir

Soyez le premier à commenter

M'envoyer une notification dès qu'un autre membre commente.

Merci de créer un identifiant pour pouvoir poster votre commentaire.

- ANNONCES GOOGLE

Close